« L’homme qui vola sa liberté », dernier essai de Gisli Palsson

homme liberté

Aujourd’hui en librairie le dernier essai de Gisli Palsson : L’homme qui vola sa liberté.

La véritable histoire de Hans Jonathan, né esclave à Sainte-Croix en 1784, de père blanc inconnu, emmené au Danemark par le gouverneur, soldat contre les Anglais en 1801. Il se déclare affranchi à l’abolition de l’esclavage, ce que conteste sa propriétaire estimant qu’il lui appartient toujours. Après un procès retentissant, Hans Jonathan parviendra à s’enfuir et se réfugier en Islande.
L’auteur, un anthropologue islandais, s’interroge sur les questions d’identité et de liberté, et retrace l’odyssée de l’homme qui s’était volé lui-même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s