Susanna Malkki dirige la symphonie n. 9 de Mahler

620Susanna_Malkki__Simon–Fowler__Y9A7756_SM_RT

Quelle oeuvre tragique que la neuvième et ultime symphonie de Mahler ! Véritable chant du cygne d’un musicien au soir de sa vie, marqué par la mort de sa fille, c’est une partition d’une intensité exceptionnelle qui est achevée de façon posthume par Bruno Walter en 1912. La chef Susanna Mälkki à la tête du prestigieux Orchestre Philharmonique d’Helsinki relève le défi de restituer la profondeur, le déchirement, mais aussi la sérénité de cet adieu à la jeunesse et à l’amour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s