DÉSAXÉ de Lars Kepler

lena

Sur une vidéo anonyme adressée à la police crimi­nelle, une femme est en train d’enfiler son collant, probablement filmée à son insu. Le lendemain, elle est retrouvée assassinée à coups de couteau.
Lorsqu’elle reçoit une deuxième vidéo, la police panique à l’idée d’avoir un train de retard sur le meur­trier. Tout est mis en œuvre pour identifier la prochaine victime. En vain. Puis le même scénario se répète… et les cadavres se multiplient.
Sur l’une des scènes de crime, les enquêteurs dé­couvrent un homme en état de choc. Il a nettoyé la maison de fond en comble avant d’allonger conforta­blement le corps mutilé de sa femme dans le lit conju­gal, mais ne se souvient plus de rien. Pour forcer les barrages de la mémoire, la police fait appel au Dr Erik Maria Bark.
Pour la première fois depuis très longtemps, l’hypnotiseur va reprendre du service, loin de se douter que ses découvertes l’entraîneront dans une spirale mensongère qui pourrait s’avérer fatale.

Lars Kepler est le pseudonyme du couple d’écrivains Alexander et Alexandra Ahndoril. Mariés dans la vie, ils ont écrit plusieurs romans chacun.

Roman traduit du suédois par Lena Grumbach, en librairie depuis le 16 mai